Randonnée au Pied du Jura

Comme chaque printemps, La Trace Bleue a organisé un week-end de randonnée sur un itinéraire sacré. Dernièrement, nous avons donc parcouru une partie de l’Itinéraire sacré du Pied du Jura entouré d’une verdure féérique. Au départ de la petite ville d’Orbe, nous avons visité la chapelle romane de Montcherand, avons traversé les splendides Gorges de l’Orbe avant d’arriver à Romainmôtier, via Bretonnières et le Bois de Forel.

Le lendemain, nos pas nous ont emmené sur le sentier des pierres mystérieuses bien cachées au fond des bois, la Pierre des Gottettes, le cromlech de La Praz, la Pierre Pouilleuse et d’autres. Nous sommes finalement arrivés à L’Isle pour admirer les sources de la Venoge, Le Puits était tari mais Le Chauderon débordait d’une eau claire et fraîche.

Merci à toutes les participantes!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

STAGE DE L’ASCENSION

Durant le week-end de l’Ascension, j’ai prévu un stage d’aquarelle en balade dans la région de Romainmôtier, au Pied du Jura. Depuis le jeudi 25 mai, ou le samedi 27, selon vos préférences, je vous propose donc d’aller découvrir les environs splendides du Vallon du Nozon. Nous dessinerons fleurs printanières, paysages campagnards et détails architecturaux au cours de nos balades.

Un week-end créatif dans un environnement paisible et inspirant.

Informations complètes

2007-itsa-PieduJu-5-Romain-abbatiale-0853

 

Marche au pied du Jura

Le ciel et la nature nous ont offert des conditions idéales pour la marche méditative au pied du Jura. Partis de Bienne, nous avons gravis le coteau boisé pour nous enfoncer dans une forêt mystérieuse où se cache notamment le Holenstein, un immense bloc erratique bien intriguant. Accompagnés des chants du coucou et d’autres oiseaux, nous avons ensuite rejoint vignes et villages après avoir médité sur la mythologie du paysage des Trois lacs, quelle beauté! Depuis Twann, le Pilgerweg nous a emmené directement à l’église de Ligerz, sise dans un site exceptionnel.

Le dimanche, après un exercice d’éveil, nos pas nous ont conduit vers la Blanche église de La Neuveville, ses vieux quartiers et sa cascade rafraîchissante, une merveille! Toujours accompagnés d’un soleil généreux, notre itinéraire nous a permis de découvrir encore la chapelle de Combes, haut-lieu d’énergie, puis Cressier et le Château Jeanjacquet.

Les yeux et le coeur plein d’élan, nous avons tout de même stoppé notre marche à Cornaux où un bouleau a abrité notre dernier partage en groupe.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Sur le chemin de St-Jacques à travers le Jura

Parmi les différents itinéraires historiques se rapportant au pèlerinage vers St-Jacques-de-Compostelle, le petit dernier a avoir été décrit est le chemin de liaison entre Bâle et Payerne. Il permettait jadis aux pèlerins passant par Bâle de rejoindre l’itinéraire plus fréquenté traversant le Plateau suisse entre Romanshorn et Genève. Il est désormais à nouveau possible de le parcourir grâce à une brochure qu’on peut télécharger sur le site de l’Association suisse des Amis de St-Jacques.

Pour les amoureux des paysages jurassiens…

Nous avons cheminé sur cet itinéraire cet été et vous invitons à admirer les beaux paysages qu’on y trouve. Nous avons effectué quelques variantes dont un détour par le magnifique chêne de Châtillon, au sud de Delémont.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Marche spirituelle au pied du Jura

Le dernier week-end de mai, jour de la pleine lune, La Trace Bleue a conduit une randonnée de 2 jours dans la région du Pied du Jura, entre Orbe et L’Isle.

Nos pas nous ont permis de découvrir des merveilles de la nature comme les gorges de l’Orbe, où nous avons observé plusieurs types d’orchidées, la source du Diey, quelques blocs erratiques impressionnants et l’envoûtante source de la Venoge. Notre chemin était aussi jalonné de lieux de culte comme les chapelles de Montcherand et Bretonnières et surtout la splendide abbatiale de Romainmôtier.

Cette marche a été ponctuée ici par un exercice d’éveil, là par un conte, là-bas par une franche rigolade. La nature en fête nous a gratifié de quelques averses, mais surtout de la musique délicieuses des oiseaux, des parfums de terre mouillée et des verts merveilleux du printemps.

Merci à toutes et à Mère nature pour ces beaux moments.

Ce diaporama nécessite JavaScript.