Aux antipodes

Depuis l’Ile du Grand Nuage Blanc, je prépare les stages et sorties de l’été qui vient, en Europe. Mais ici, en Nouvelle-Zélande, c’est l’automne qui arrive ! Et comme toutes les saisons ont leur intérêt, leur poésie, je n’oublie pas de dessiner.

En quittant la terre des Aborigènes, il y a quelques semaines, j’ai offert une aquarelle représentant la maison de nos hôtes.

Une maison dans le bush

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s